Formation Huiles essentielles et Phytothérapie

Formation Huiles essentielles et Phytothérapie

 

Étude réalisée par l’Université de Manchester, un mélange d’huile essentielle de Géranium et de Citronnelle a été diffusé pendant 15 heures dans un diffuseur d’huile essentielle et il a été constaté qu’il y eut une réduction de bactéries dans un environnement de bureau.

Une autre étude récente ces 2 dernières années menée dans des écoles primaires de Taiwan a confirmé que des diffusions d’huiles essentielles de Bergamote installées dans les classes ont permis aux enseignants d’être moins stressés.

 

En octobre 2014 une étude réalisée du « Journal of complementary medecine » parle d’une crème contenant 3 % d’huile essentielle qui agit sur la douleur du cou de façon très significative. En 2015, étude réalisée par Babol, l’Université des sciences médicales en Iran a constaté que l’huile essentielle de Thym à Thujanol est plus efficace que l’Ibuprofène pour soulager les douleurs menstruelles.

 

Un article publié « preliminery clinical tests on tropical preparations of Ocimum gratissimum linn leaf essential oil for the treatment of acne vulgaris » une équipe de chercheurs de l’Université Obafemi Awolow au nigeria ont constaté une réduction de 50 % des lésions acnéiques en proposant la préparation suivante : 7 gouttes d’huiles essentielle de Basilic dilué avec 50 gouttes d’alcool étaient plus efficaces pour le traitement de l’acné. De même pour l’acné.

 

En 2012, étude de l’institut national de Veille Sanitaire (InVS) de 2012, il a été constaté que 750 000 infections par an sont dues aux hospitalisations et 4000 patients hospitalisés meurent par an en France.

Les trois bactéries responsables des infections nosocomiales sont

Escherichia coli à 26 %

Staphylococcus aureus à 16 %

Pseudomonas aeruginosa à 8,4 %

La cause est une principale résistance bactérienne liée à l’usage abusif et répété des antibiotiques allopathiques. Les huiles essentielles ont pour certaines d’entre des propriétés très puissantes comme étant antibactérienne et de plus en plus de chercheurs étudient cette piste pour lutter contre les infections nosocomiales.

 

En Italie, à Milan, dans une maison de santé, des chercheurs et du laboratoire de microbiologie et virilogie de Birgame en Italie de l’Université de Milan. Ils ont publié un article « Air dispersed essentiel oils combined with standard sanitization procedures for environnemental microbiota control in nosocomial hosptalization rooms » un mélange d’huiles essentielles de lavande, de cajeput, de sapin de Sibérie, de myrte de pélargonium diffusé dans mes chambres ont permis d’évaluer une réduction de la contamination microbienne répandues dans les chambres des patients.

À l’hôpital universitaire de St Paul du Minnesota aux États-Unis, une étude approuvée par le comité d’éthique expérimente l’utilisation clinique de certaines huiles essentielles qui ont pour objectif de réduire l’anxiété sur des patients qui vont subir des opérations chirurgicales. L’huile essentielle de lavandin a déjà été utilisée et étudié dans d’autres études cliniques contre l’anxiété.

L’Hélichryse italienne reconnue pour ses propriétés anti hématome et très cicatrisante a été utilisée et reconnue par le docteur V. Voinchet, chirurgien plasticien et le Docteur A.-M. Giraud-Robert, médecin généraliste. Associée avec de l’huile végétale de Rose musquée du Chili sur la période postopératoire immédiate qui a permis d’accélérer le processus de la cicatrisation et de la résorption des hématomes de façon très rapide. Les Œdèmes et les ecchymoses postopératoires en chirurgie de la face et du cou ont été réduits de 50 % en volume.

 

En 2010, une étude de l’Université des sciences médicales de Shiraz en Iran, a constaté les effets anti oxydants ainsi qu’une réduction de stress sur l’organisme grâce à l’huile essentielle de Genévrier. Une autre étude allemande publié en 2010 dans la revue internationale « des produits naturels a analysé » explique le l’huile essentielle de Genévrier contient aussi des propriétés anti bactériennes.

 

Une étude publiée en 2017 dans Phythorerapy Research constatait l’efficacité de l’huile essentielle de mélisse comme agissant sur les angoisses et permettait de diminuer les symptômes.

En Inde, une étude réalisée par le Central of Medicinal and Aromatic Plants, confirmerait l’efficacité de l’huile essentielle d’Arbre à Thé pour traiter l’acné connus pour ses propriétés anti bactérienne importante. Des études réalisées à L’université des sciences Médicales d’Isfahan en Iran et The Australiasian College of Dermatologists ont révélés une nette amélioration des lésions d’acné suite à l’utilisation de l’huile essentielle d’Arbre à Thé.

En 2002, un article publié dans le « Journal of Antimicrobial Chemotherapy » mentionne l’efficacité de l’huile essentielle d’Arbre à Thé pour lutter contre la teigne.

En 1997, Une étude réalisée par l’Université de Liverpool en Angleterre a confirmé que l’huile essentielle de Menthe poivrée permet de réduire de façon très efficace les nausées post opératoires, et une autre étude en 2010, l’Université de Shiraz des sciences médicales en Iran révèle les effets importants de l’huile essentielle de la menthe poivrée sur les vomissements et la migraine.

En 2006, une étude scientifique a été réalisée dans les hôpitaux universitaires de Strasbourg sur des prématurés souffrant d’apnée, l’objectif étant de permettre aux nourrissons de respirer normalement et l’huile essentielle de Vanille diffusé dans des incubateurs font apparaitre une diminution de 36 % des apnées manifestées. Une étude a été publiée dernièrement dans La revue internationale Pediatrics et se poursuit actuellement sur une population plus large d’enfants afin d’éviter une consommation pas suffisamment efficace et aux effets secondaires indésirables.

La maladie d’Alzheimer correspond à diverses lésions touchées au niveau du SNC ; Au CHU de Nice, le Centre Mémoire de Ressources et de Recherche (CMRR) évalue l’impact des huiles essentielles sur le comportement des patients atteint de la maladie d’Alzheimer.

Des structures appropriées à ces pathologies utilisent souvent les huiles essentielles en diffusion et en massage. Les résultats sont très rassurants car il a été constaté une amélioration des comportements des malades. Au Japon, en 2016, une équipe de chercheurs de l’Université de Tottori confirme que certaines huiles essentielles stimulent les patients et ont un impact sur les fonctions cognitives.

Certaines huiles essentielles en diffusion permettent d’améliorer la concentration et d’apaiser les états dépressifs comme l’huile essentielle de Lavandin ou l’huile essentielle de Petit Grain Bigarade.

 

Une étude clinique en 2012 a été réalisée à l’hôpital Universitaire de Daejon en Corée du Sud sur une centaine d’infirmières souffrant de douleurs menstruelles assez importante dont l’échelle est supérieure à 5 sur 10 ; Ces infirmières ont appliqué matin et soir dans une cuil à café d’huile végétale d’Onagre 1 goutte d’huile essentielle de Gingembre + 1 goutte d’huile essentielle de Sauge Sclarée + 1 goutte d’huile essentielle de Géranium Rosat + 1 goutte d’huile essentielle de Rose Centifolia + 1 goutte d’huile essentielle de Rose de Damas en automassage sur l’abdomen. Les chercheurs ont évalué une nette amélioration tant au niveau des douleurs menstruelles que de l’anxiété.

 

Une étude récente réalisée par des chercheurs à l’Université de Long Island indique que l’huile essentielle d’Origan pourrait être employée pour traiter le cancer de la prostate. Supiya Bavadekar Professeur adjoint de pharmacologie à l’Université d’Arnold et Marie Schwartz de LIU expérimentent actuellement le Carvacrol molécule à phénols contenus dans l’huile essentielle d’Origan sur les cellules du cancer de la prostate. Le Carvacrol pourrait détruire la cellule cancéreuse mais ces études ne sont pas terminées.

D’autres chercheurs au Canada en 2001 ont constatés le pouvoir anti-bactérien, anti-infectieux, anti parasitaire de l’huile essentielle d’Origan.

Une étude a été publiée et il a été constaté sur 18 souris contaminées par le staphylocoque doré que les souris ont survécu en étant traités avec de l’huile essentielle d’Origan et même résultat convainquant sur des souris infectées par le Candida Albicans.

 

En 2016, une étude australienne Andrew C. Satchell AC « Department of Dermatology, Royal Prince Alfred Hospital and Australian Tea Tree Oil Research Institute Australie ont comparé dans une étude clinique à double aveugle, l’action de l’huile essentielle de Tea Tree sur des patients atteints de « Pied d’athlète interdigital » : rougeurs et mycoses entre les orteils sur certains pieds de sportifs. Il a été constaté qu’au bout de 4 semaines en appliquant entre les orteils matin et soir 3 à 4 gouttes d’huiles essentielles de Tea Tree dilué avec 3 à 4 gouttes d’huile végétale de Nigelle, des résultats très encourageant ont démontrés une guérison mycologique. Cette étude a été approuvée par « Ethics Review Commitee of the Royal Prince Alfred Hôpital in Sydney ».

 

En décembre 1998, Isabelle C. Hay, Magaret Jamieson’S et Antony Dr Ormorod chercheurs ont publié un article de l’Université d’Aberdeen en Grande-Bretagne sur la pelade suite à une étude clinique effectuée pour traiter la pelade. 84 patients n’étant ni enceinte, ni atteints d’épilepsie ni d’hypertension ont appliqués 2 gouttes d’huiles essentielles de Thym Vulgaris à linalol+ 3 gouttes d’huiles essentielles de lavande Vraie + 3 gouttes d’huiles essentielles de Romarin 1.8 Cinéole + 2 gouttes d’huiles essentielles de Cèdre de l’Atlas mélangées avec 3 ml d’huile végétale de Jojoba et 20 ml d’huile végétale de pépins de raisins. Le traitement étant d’appliquer sur le cuir chevelu une noisette de ce mélange au moins 2 minutes en massant chaque coir et d’y ajouter autour de la tête une serviette chaude pour permettre une meilleure pénétration. Il a été vérifié une nette amélioration au bout de 3 mois et de 7 mois mais l’étude ne précise pas la durée du traitement par contre plus de 44 % des patients ont vu une croissance de la poussée des cheveux. Les résultats ont été très encourageants.

 

En 2014, Yunes Panahi Professeur des soins intensif à l’Université de Baqiyatallah des Sciences Médicales a réalisé une étude sur les effets de l’huile essentielle de Myrte pour traiter les hémorroïdes. L’étude clinique s’est déroulée de 2009 à 2011. Une lotion tonique préparée à base d’huile essentielle de Myrte associée à une pommade utilisée pour soigner les hémorroïdes. 106 patients ont été examinés dans un premier temps par des médecins afin d’évaluer un diagnostic réel de leurs symptômes. Ils ont ensuite appliqué matin et soir cette lotion durant 15 jours. Des résultats très positifs ont été observés car une diminution de plus de 50 % de leurs symptômes a été constaté. Une bonne alternative naturelle pour traiter de façon efficace et sans douleurs les hémorroïdes.

En 2015, en collaboration avec le Dr A. Zhiri, docteur en biotechnologie végétale et chercheur a réalisé une étude clinique du traitement des pellicules avec l’huile essentielle de Lemongrass. 30 volontaires Thaïlandais masculins et féminins de 20 à 60 ans présentant un nombre conséquent de pellicules ont appliquées une noisette par frottement matin et soir d’un tonifiant capillaire de 200 ml associé à 10 % d’huile essentielle de Lemongrass. Au bout de 2 semaines, il a été constaté une baisse de plus de 60 % des pellicules sans aucune irritation du cuir chevelu.

 

En 2012, une étude iranienne souhaitait prouver l’efficacité de certaines huiles essentielles pour soulager les symptômes de la ménopause.

90 femmes ménopausées ont été recrutées suite à des critères remplissant le cahier des charges de l’étude clinique. Cette expérimentation s’est déroulée à l’hôpital de gynécologie de Téhéran. Les traitements étaient de masser l’abdomen, le fémur par une sagefemme certifiée durant 30 minutes 2 fois par semaine durant 4 semaines. Les patients étaient en positions allongées avec un coussin placé sous les genoux. Les résultats confirment une nette diminution des symptômes de la ménopause. Cette étude a été validée par le comité d’éthique de « Tehran University of Medical Sciences ».

 

En 2008, une étude a été réalisé pour traiter les mammites par les huiles essentielles.

La mammite est une réaction inflammatoire de la glande mammaire d’origine infectieuse toxique ou traumatique. Dans l’industrie laitière, elle représente l’une des pathologies les plus importantes et graves. La santé de la vache se détériore de façon importante et si cette maladie n’est pas traitée rapidement elle peut mener jusqu’à la mort.

 

En 2005, le GAB (Groupement des Agriculteurs Biologiques) 56 du Morbihan a sollicité une enquête auprès de 290 producteurs de lait pour connaitre leurs solutions lorsque leurs vaches sont atteintes de mammites. Après de multiples concertations avec les agriculteurs le GAB 56 a décidé de réaliser des essais thérapeutiques sur le terrain à base d’huiles essentielles pour savoir avec exactitude s’il est possible de traiter cette infection avec l’aromathérapie.

La cause de cette maladie sont : Streptoccocus aureus, Streptoccocus dysgalactiae et Escherichia coli, Streptoccocus uberis, Streptoccocus agalactiae.

Le choix des huiles essentielles ont été portés sur l’huile essentielle de Thym à feuilles de Sarrette reconnus pour ses propriétés anti infectieuse et anti bactérienne très puissantes. Le Laurier Noble et le Romarin Verbénone très efficace comme étant anti inflammatoire et cicatrisantes. Plusieurs essais cliniques ont été élaborés dans une solution à base d’huiles essentielles de Thym à feuille de Sarriette, de Laurier Noble et de Romarin Verbénone dilué dans une huile végétale de Tournesol est injecté dans une seringue intrammamaire de 10 ml à usage unique. Une injection par jour semble être réalisée. Les résultats au bout du 14e jour ont été très encourageants mais il reste à expérimenter ses formules avec d’autres huiles essentielles pour s’assurer d’une totale guérison. Certes, il a été constaté une très forte diminution des symptômes et + de 50 % des vaches ont guéri de cette maladie mais d’autres études cliniques demandent à être réalisée pour savoir s’il serait envisageable d’y associer aussi un traitement allopathique et s’il est souhaitable d’ajouter aussi d’autres huiles essentielles et à quelle dose journalière. L’aromathérapie sera quoi qu’il en soit une très bonne alternative naturelle pour traiter les animaux afin de diminuer la prise d’antibiotique aux multiples effets secondaires.

 

En juillet 2013, une étude a été publié dans le « journal d’anesthésiologie et de médecine de la douleur a révélé que l’huile essentielle de lavande vraie en inhalation permettait à des femmes enceintes 60 souffrant de douleur post césarienne d’être soulagé de façon assez significative. L’huile essentielle de Lavande Vraie est utilisée pour réduire le stress et apporter une meilleure détente.

 

En 2006, 30 patients cancéreux ont été traités pour des tumeurs de la tête et du cou à ulcération nécrotique malodorante. L’objectif de cette étude et de proposer un protocole à base d’huiles essentielles dans les centres de soins palliatifs et en milieu hospitalier pour traiter les plaies notamment en fin de vie. Les ulcérations néoplastiques nécrotique sont la plupart du temps surinfectées et posent un vrai problème de santé, d’hygiène et de confort pour le patient et pour le soignant. Le Professeur Warnke et Al de l’université de Düsseldorf a choisi de proposer une antibiothérapie orale associé avec un traitement par application locale d’huile essentielle anti-bactérienne, anti-infectieuse et d’huiles essentielles agréable olfactivement. Ce mélange était constitué de 70 mg d’eucalyptus radié+ 50 mg d’huiles essentielles de Tea Tree, 45 mg d’huiles essentielles de Lemongrass, 45 mg d’huile essentielle de Citron + 7 mg de feuille de Giroflier, + 3 mg de Thym + une base d’éthanol à 40 %. Les résultats ont confirmé le pouvoir anti bactérien très important ainsi que ses propriétés anti inflammatoire. De plus, une réduction des odeurs malodorantes. Cela permet aux patients d’avoir une meilleure qualité de vie et d’être suivis dans des conditions médicales régulières. Après Trois semaines de traitement à base d’huile essentielles une partie des fistules s’est fermée et un meilleur confort d’hygiène a été véritablement observé.

L’Arthritis Foundation rapporte une étude de l’Université de Miami a étudié un certain nombre d’huiles essentielles afin de soulager les douleurs articulaires sévères comme l’arthrite, la Polyarthrite Rhumatoïdes et autres pathologies articulaires. L’objectif est de proposer une préparation locale à base d’huiles essentielles afin d’apaiser les douleurs physiques et émotionnelles. L’étude menée à conclu que l’huile essentielle de Gingembre très anti inflammatoire est efficace et permet de réduire les douleurs et la raideur des articulations au niveau du genou. 247 patients souffrant d’arthrose du genou, l’huile essentielle de Gingembre diminue de 40 % les douleurs arthrosiques. Des chercheurs de l’Université de Californie de Los Angeles ont démontrés que l’huile essentielle de Gingembre possède une action anti inflammatoire mais aussi anti ulcéreuse et anti oxydante au niveau cellulaire ainsi que des bienfaits analgésiques.

 

En 2009, publiée dans « Scientific Reports a montré que l’huile essentielle d’Encens et l’huile essentielle de Myrrhe sont très efficaces dans le traitement des maladies inflammatoires surtout lorsqu’ils sont associés. Ces deux huiles essentielles aident à diminuer l’inflammation de façon importante.

Dans « l’European Journal Of Medical Research » en 2009, il a été démontré que l’huile essentielle d’Orange possédait des propriétés apaisantes et anti oxydantes pour combattre les douleurs les douleurs articulaires. Ajouter 10 gouttes d’huiles essentielles d’Orange dans une cuil à café d’huile végétale d’avocat ou d’amande douce et masser sur les douleurs arthritiques.

 

En 2013, la revue Evidence-Based Complementary and Alternative Medecine a publié une étude en expliquant qu’un mélange à base d’huiles essentielles de Camphre, d’Eucalyptus Citronné, d’huile essentielle de Citron, d’huile essentielle d’Orange Douce, d’huile essentielle de Menthe Poivrée et d’huiles essentielles de Romarin Camphré associé à de l’huile végétale d’Aloe Vera soulageait très efficacement les douleurs articulaires.

 

En 2015, un projet de recherche a été mené dans les écoles bavaroises, en Allemagne. Certaines classes ont été parfumées avec des diffuseurs d’huiles essentielles à base d’agrumes favorisant le bien être, la détente et la concentration enseignants et enfants. 40 % des étudiants ont confirmé être plus détendu, moins fatigué, moins stressés et plus à l’écoute durant le cours. Six écoles Franconie, en Allemagne ont participé de l’étude de l’école primaire à l’école secondaire. Elke Inspruckner, fondatrice du projet, conseillère scolaire, aromathérapeute et praticienne en médecine naturelles depuis de nombreuses années souhaitait faire valoir les bienfaits des huiles essentielles et améliorer le bienêtre des enseignants et des enfants. Elle souhaitait aussi adapter des mélanges d’huiles essentielles en fonction des situations et des besoins. L’expérience a démarré en 2015 et a duré 2 mois environ. Il a été démontré un mieux-être, une réelle détente, une meilleure concentration et une qualité incontournable de l’atmosphère

Des huiles essentielles utilisées :

L’huile essentielle de Citron : Rafraîchissant, clarifie les pensées, tonifiant.

L’huile essentielle de Pamplemousse ; Stimulante, lutte contre la mauvaise humeur.

L’huile essentielle d’Orange Douce : Réduit le stress, l’anxiété et calme les nerfs.

Beate Kern, Professeur à l’Université de Hanovre utilise aussi des huiles essentielles en diffusion lors de ses séminaires et constate que les participants sont beaucoup plus concentrés.

 

En 2017, une étude publiée dans Neuro Endcrinology Letters explique que les huiles essentielles de Géranium et de Rose peuvent influencer la concentration salivaire d’œstrogènes chez les femmes. Conseillé par les femmes qui souffrent des symptômes de ménopause causés par la baisse des niveaux de secrétions d’œstrogènes chez certaines femmes.

En 2011, dans le World Journal Of Gastroenterology, une étude révèle que l’huile essentielle de Gingembre stimule la vidange gastrique chez les personnes souffrant d’indigestion. Les autres propriétés thérapeutiques de l’huile essentielle de Gingembre est de soulager les gaz, d’agir sur les nausées et de soulager les douleurs abdominales.

En 2013, à l’Université de Mohaghegh Ardabili en Iran, Ali Rajabi, Professeur de chirurgie à réalisée une étude publiée dans le Journal Of The International Society Of Sports Nutrition. Cette étude révèle que l’huile essentielle de Menthe poivrée permet d’augmenter la concentration d’oxygène dans le cerveau et permet d’être plus performant physiquement et d’être moins épuisé chez les athlètes en bonne santé qui consomment de l’huile essentielle de Menthe poivrée pendant 10 jours mais à raison d’une ou deux gouttes maxi par jour d’huile essentielle de Menthe poivrée.

 

En 2013, à l’hôpital United Christian à Hong Kong au département d’Orthopédie et de traumatologie, Shuk Kwan Tang révèle dans cette étude les bienfaits des huiles essentielles de Bergamote et de Lavande. 82 participants ont utilisés sous forme de spray dilué dans un hydrolat de lavande des gouttes d’huiles essentielles de Lavande et de Bergamote et en inhalation de l’huile essentielle de lavande et de Bergamote pour soulager les douleurs chroniques ainsi que les symptômes d’anxiété et de dépression.

Après 4 semaines de traitement aux huiles essentielles, ils ont constaté beaucoup moins de stress, de pensées négatives et de profonde tristesse.

Cette étude a permis d’affirmer le pouvoir des huiles essentielles pour agir contre l’anxiété, la déprime et le stress.

En 2014, Lillehe AS chirurgien de l’université du Minnesota a réalisé 15 études quantitatives dont 11 essais contrôlés pour évaluer l’efficacité ou no des huiles essentielles de lavande sur le sommeil. Le chercheur a constaté une action positive des huiles essentielles de lavande sur le sommeil. Une autre étude récente publiée dans Nursing In Critical Care a souhaité évaluer les effets de l’huile essentielle de Lavande sur la qualité du sommeil chez les patients de l’unité de soins intensifs coronariens. 60 patients ont inhalés de l’huile essentielle de lavande durant 15 jours. L’action positive de l’huile essentielle de lavande s’est révélée efficace sur la qualité du sommeil.

Cette page vous a été utile ? Partagez-la !

Contact

 

Coordonnées

MH Conseils

Maryline Hourlier

4 Rue Ernest André
78110 Le Vésinet

Tel : +33 669 232 605